Categories
fling avis

Polemique i  propos des “Noirs” : “Ce qui reste permis au carnaval ne l’est nullement en temps normal”

Polemique i  propos des “Noirs” : “Ce qui reste permis au carnaval ne l’est nullement en temps normal”

Entretien avec l’historien Olivier Ryckebusch.

Par Renee Greusard

Hommes qui se deguisent en noirs au carnaval de Dunkerque. (S. ALCALAY/SIPA) (S. ALCALAY/SIPA)

Chaque annee au mois de fevrier, Dunkerque se met en fete. C’est ces jours-ci. Ceux qui ne semblent jamais deguises deviennent etranges. Ils font des couleurs partout, des personnes perches sur des abribus, des garcons en collants roses qui se font des bisous, des “Zotches” sur la bouche !

Il faudra imaginer une ville que ses habitants volent pendant trois jours.

J’ai decouvert le carnaval, ils font six ans. Et j’en suis tombee amoureuse. C’est une fete sans pareil, un moment de liberte, de folie, d’errance, d’amusement et d’emotions super grandes.

Au moment oi? la polemique dans “le bal des Noirs” a explose en decembre dernier, J’me suis sentie en gali?re a l’aise. On cause peu de votre carnaval car des inities veulent le couvrir. Et voila qu’on en parlait Afin de des pires raisons.

J’habite metisse, la maman est noire et je comprends tres bien que ces deguisements puissent choquer. Je comprends meme qu’on nos dise racistes (il faudrait etre creatif pour penser qu’ils ne le sont nullement).